Qu’est-ce que le ragréage et comment bien le faire ?

Le ragréage est une technique très utilisée dans le bâtiment. Cette étape est indispensable sur une surface brute maçonnée. Elle permet de peindre le sol ou d’appliquer un revêtement dans de bonnes conditions.

Les bases du ragréage

Le ragréage a pour but d’aplanir le sol avant d’effectuer les autres étapes de rénovation. Elle s’effectue après l’application de béton brut, du ciment ou de la pierre sur le sol. Pour réaliser un ragréage, le maçon doit utiliser des mortiers qui lissent la surface et supprime toutes les petites imperfections. Il est bien évidemment possible de réaliser le ragréage seul.

Cependant, il faut être bien équipé pour l’effectuer convenablement. L’enduit utilisé pour le ragréage est disponible dans de nombreux magasins de bricolage. Les prix sont très variables. Attention à bien choisir un produit adapté à vos besoins.

Quand doit-on faire du ragréage ?

L’étape du ragréage peut se faire sur une surface neuve ou rénovée. Pour des travaux de rénovation, l’enduit est fortement conseillé, car il permet d’appliquer le revêtement sur un sol lisse et sans imperfection. Pour une construction neuve, le ragréage s’effectue après l’application du béton.

Où faire du ragréage ?

Le ragréage peut se faire sur un sol en intérieur ou en extérieur. L’enduit utilisé est très résistant et peut donc s’appliquer sur différents supports comme du béton, du carrelage et du ciment. Après le séchage, vous pouvez le peindre ou ajouter un revêtement sans difficulté. Il est aussi possible d’appliquer du ragréage sur des murs en béton ou en pierre.

Quel type de ragréage choisir ?

type de ragréage

Il est important de choisir un ragréage adapté à votre surface et aux travaux que vous réalisez. Certaines d’entre elles sont multi-fonctions, cependant un bon produit permet d’avoir une surface impeccable et durable. Vous pouvez trouver quatre types de ragréage.

Le ragréage haute performance

Pour une tenue longue durée, choisissez le ragréage haute performance. Grâce à sa composition fibrée, il résiste au milieu humide et aux charges lourdes en intérieur comme en extérieur. Le ragréage haute performance est le plus vendu, car il s’applique facilement et convient à de nombreuses surfaces différentes.

Le ragréage autolissant

Pour vous faciliter la tâche, optez pur un enduit autolissant. Sa composition permet de l’appliquer facilement et de façon homogène. Au séchage, l’enduit sera lisse et prêt à recevoir le revêtement. Ce ragréage est idéal pour gagner du temps.

Le ragréage extérieur

Certains ragréages peuvent s’appliquer dans tous les milieux, il est cependant recommandé de choisir un enduit spécial pour l’extérieur. Vous serez alors assuré d’avoir un ragréage parfait qui ne va pas s’abîmer au fil des années. Généralement, ce type d’enduit peut aussi être utilisé avant le revêtement d’une piscine.

Le ragréage mural

Bien que le ragréage soit majoritairement réalisé sur des sols, il peut aussi se faire sur des murs. Cet enduit spécial n’est pas fibré et peut donc facilement s’appliquer sur de la pierre. Il va pouvoir boucher les trous et créer une surface lisse. Vous pouvez ensuite poser un revêtement hydrofuge sans difficulté.

Comment réaliser un ragréage ?

Maintenant que vous connaissez tous les secrets du ragréage, vous pouvez commencer à le réaliser.

Délimiter la surface

Commencez par délimiter la surface d’application avant de réaliser votre ragréage. Vous pouvez utiliser des tasseaux de bois. Assurez-vous que votre surface est lisse et ne comporte pas de grosses aspérités. Si c’est le cas, bouchez-les avec un enduit. Utilisez un adhésif pour protéger vos murs.

Appliquer une couche protectrice

Pour préparer votre sol, vous pouvez réaliser une première couche. Cette dernière permet à votre ragréage de mieux adhérer au sol. Vous vous assurez ainsi d’avoir une surface d’application parfaite. Cette étape n’est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée.

Réaliser le ragréage

Après avoir terminé les étapes précédentes, vous pouvez faire votre ragréage. Suivez le mode d’emploi en ajoutant la quantité d’eau et de poudre dans un seau en fonction de votre surface. Mélangez bien pour avoir un rendu homogène.

Poser le ragréage

Versez le mélange sur votre sol. Assurez-vous qu’il soit étalé de façon homogène, sans bulle d’air. À l’aide d’un grand platoir, lissez le mélange. À noter que le séchage est rapide, il faut donc effectuer cette étape sans tarder. Vous pourrez ensuite enlever les tasseaux et le ruban adhésif, puis poser votre revêtement.

La méthode pour réaliser un ragréage : vidéo

Pour conclure

Le ragréage est une étape indispensable lors de travaux de rénovation. Il permet d’avoir un sol lisse et durable. Pour l’effectuer, vous devez impérativement prendre en compte plusieurs paramètres.

  • Choisir un produit adapté au support
  • Délimiter la surface d’application
  • Créer un mélange homogène
  • Effectuer le ragréage

Pour continuer la lecture