Dans le petit monde japonisant d’Adeline Klam

C’EST QUOI ? Luminaires, accessoires, origami : Adeline Klam, ce sont d’abord des créations qui mettent en valeur le papier et surtout le papier japonais; des créations uniques et personnalisables. Ce sont aussi des coussins, qui mêlent tissus japonais et tissus vintage. Dans la boutique du 11ème arrondissement de Paris comme sur le site internet, les loisirs créatifs et objets à customiser ont une place de choix. Et pour ceux qui souhaitent apprendre à réaliser leurs propres créations, la boutique parisienne propose des ateliers. 

C’EST QUI ? Derrière la marque qui porte son nom, Adeline Klam, 35 ans, a toujours été captivée par l’art japonais. “Je me souviens d’un jour, il y a peut-être 20 ans, où j’ai reçu un livre qui retraçait l’évolution des kimonos de la famille Hata. J’étais fascinée! ». Formée à l’école d’art Duperré à Paris, la jeune créatrice s’est d’abord consacrée à la photographie pendant 5 ans, tout en créant des « petites choses » : « Je cousais par exemple des coussins à partir de kimonos que je chinais ».

En 2004, elle pose ses valises dans un atelier rue Galilée à Paris, pour préparer une petite exposition de ses photographies et pour travailler sur des créations personnelles. Des créations qu’elle met en vitrine et qui attirent les passants: Adeline ouvre les portes de son atelier à la demande, ponctuellement, puis de plus en plus, puis du mardi au samedi… L’atelier de travail devient une boutique!

Le papier japonais, elle le découvre un peu plus tard lors d’un voyage aux Etats-Unis et au Canada. Constitué de fibres de mûriers, il a la particularité d’être très souple et résistant. Réaliser des reliures, fabriquer des luminaires, confectionner des guirlandes, recouvrir ou décorer des meubles et bien d’autres choses encore : l’étendue des créations possibles séduit immédiatement Adeline, qui souhaite le proposer dans sa boutique. Après quelques quelques mois de recherche, elle trouve un fournisseur japonais qui lui propose des papiers en provenance de manufactures traditionnelles. Séduits et curieux, les clients lui demandent souvent ce qu’ils peuvent créer avec ces feuilles: l’idée de développer loisirs créatifs et ateliers s’impose alors naturellement. La boutique de la rue Galilée devient trop petite, la jeune femme part à la recherche d’un nouveau lieu, “entre Bastille et République, mon quartier depuis toujours!”. En 2012, c’est l’ancien vidéo-club où elle se rendait souvent avec son conjoint qui se libère et se transforme pour devenir la boutique actuelle…

DES PROJETS ? Adeline n’en manque pas! Elle souhaite proposer davantage de kits d’origami, toujours plus de papiers japonais, mais aussi développer les articles de fêtes: “le papier offre beaucoup de possibilités de décoration pour tous les événements *. Nous vendons d’ailleurs quelques produits de créateurs dont nous aimons le travail, comme les produits de My Little Day et depuis peu les produits de la marque Meri-Meri.”

www.adelineklam.com
54 Boulevard Richard Lenoir 75011 Paris

Photo d’Adeline Klam: © Anne-Sophie Bost

* A lire:   Fêtes en papier, Adeline Klam, photographies Emilie Guelpa
Editions Marabout

 

Chez Adeline Klam, on aime (entre autres!):